PARTAGER

Power Max, ou comment j’ai appris que je n’étais pas le seul à être passionné de fête foraine…

Logo 2016, le tout dernier logo de Power-Max.
Logo 2016, le tout dernier logo de Power-Max.

Les adieux au plus grand site de passionnés du monde forain français…

Je m’appelle Maxime Harel, je suis né en 1996. Vous me connaissez sûrement sur les réseaux de passionnés de foire avec le pseudonyme “Crazy Dancer“.

Aujourd’hui, suite a la fermeture du principal serveur, le Power Max tel qu’on l’a connu n’existe plus.
Même si je ne fais partie de l’équipe du forum que depuis peu, je me sens suffisamment concerné pour venir témoigner et faire la “nécrologie” de la “bible en ligne” des passionnés du monde forain. Après tout, je la côtoie depuis plus de 12 ans maintenant. Il m’était impossible de ne pas honorer la mémoire d’un tel monument. Peut-être, allez-vous vous retrouver dans mes propos ou peut-être pas, mais, je pense que ce que j’ai à vous dire vous touchera quand même, car entre nous, passionnés de fête foraine, c’est un pan de notre histoire qui disparaît.
Mais avant d’aller dans le vif du sujet, j’aimerais d’abord commencer par vous raconter mon histoire et plus particulièrement celle de ma passion peu commune : la fête foraine.

Calendrier 2015 Power-Max
En 2015, est sorti le Magnifique Power-Max. Vous l’avez ?

Cette passion pour la fête foraine est vraisemblablement née quelque part entre 1998 et 1999, à l’âge de deux ans. Mes premiers souvenirs d’enfance sont, je le crois, liés à la fête foraine. J’ai des images éparses et furtives de la fête foraine de la foire de Lessay vue depuis ma poussette datant de 1998. Je me souviens d’une Grande Roue, d’un Double Rainbow, du Tapis Volant et d’un Train Fantôme (le “Ghost Busters”, qui m’avait fait très peur, d’ailleurs). Ensuite, j’ai des souvenirs de l’édition suivante, la fameuse édition qui a scellé le sort de ma passion. En 1999 est venu à la foire de Lessay un métier forain très étrange : un “Rainbow” à priori de construction italienne ayant comme décor de nacelle un visage de Gargantua peint, en lieu et place de l’habituel arc-en-ciel. Ce métier que ma famille et moi avons par la suite appelé “Grand Monsieur” (à cause de ce visage illuminé qui vous regardait une fois la nacelle stabilisée en haut), je ne l’ai jamais revu, personne ne l’a correctement pris en photo et aucun forain à ma connaissance ne s’en souvient. Pourtant, je n’ai pas rêvé et certaines personnes autour de Lessay s’en souviennent, même vaguement. Il faut dire que le manège était tellement bizarre et impressionnant qu’il est resté dans ces quelques rares mémoires. Pour tout vous dire, je suis encore aujourd’hui à sa recherche. C’est quelque chose qui vous traumatise un enfant, et qui vous crée une passion.

foire_102
Votre serviteur à l’âge de 7 ans dans le skooter enfantin…

À partir de ce moment précis, les fêtes foraines sont devenues “mon” truc. Au grand dam de mes parents, qui devaient subir les cris “manège, manège !” lorsque la voiture familiale avait le malheur de passer dans un village dans lequel se tenait une fête. Pendant un moment, je pensais être tout seul à avoir cette drôle de lubie. J’étais déjà considéré comme “bizarre” à cause de cette passion en maternelle. Un gamin de trois ans qui dessine une maison, pas de problème. Un autre qui essaye de dessiner un Crazy Dance, c’est disons, moins courant. Un soir de l’an 2000, mon père nous apporte ce qu’on commence à appeler “internet”. Avec ce nouvel outil bruyant (les vieux modems 56k qui “hurlaient” lors de la connexion), j’ai rapidement découvert qu’en tapant “manège” dans Tiscali ou Lycos, on trouvait des résultats intéressants…

Avant Power Max, il y avait Wipeout.free, un autre site avec une petite base de données qui recensait les métiers forains les plus communs en France et en Europe. J’ai fait mes “premières armes” de passionné avec ce site. Quelques années plus tard, en 2003, apparaissent deux sites internet : Maxi Ride d’abord puis Power Max. Le premier est moribond et disparaît très vite. Quant à l’autre, je ne me souviens malheureusement pas de mon tout premier contact avec le site au hérisson rouge, mais c’est vers cette époque que j’en ai mes premiers souvenirs. Ce qui comptait alors pour moi, c’était les reportages photo et les bases de données avec les métiers forains que je voyais tous les ans dans “mes” fêtes foraines.

L'acceuil de Power Max en 2006.
L’accueil de Power Max en 2006.

Un beau matin, je me suis connecté pour la première fois au forum du site. A cette époque, tout était public et il ne fallait pas de compte “membre” pour pouvoir lire, écrire et répondre aux topics. Mon premier vrai contact avec la communauté des passionnés remonte donc en 2004.
Là, je me rends compte qu’il y a un noyau dur de passionnés de deux à trois fois mon âge (sachant que j’avais sept/huit ans à l’époque des faits) qui sont dévoués presque 24h/24 envers leur passion. Parmi eux, il y a ceux qui sont prêts à faire des kilomètres pour voir un métier en particulier (eh oui, mon amour virtuel pour le Deca Dance, je le dois aux fans français qui en faisaient l’éloge à cette époque). Il y avait aussi les plus fous, ceux qui passaient des mois à imaginer et programmer des simulations en 2D et en 3D pour le plaisir et le bonheur de tous. A l’époque, cela n’était absolument pas commun et les jeux vidéos qui concernaient les manèges étaient rares (les premières versions de Rollercoaster Tycoon en 3D isométrique, tout au plus). Et puis il y avait les méticuleux, les plus passionnés des passionnés qui reproduisaient à échelle réduite et au détail prés leurs métiers préférés. Que ce soit avec des maquettes allemandes en kit, des Legos ou avec de la récup’, j’étais fasciné par ces constructions…

forum-2006
Le forum de PM en 2006

J’ai grandi en même temps que Power Max. Dans mes moments difficiles, le site était là pour me montrer la voie, pour me remonter le moral. Il m’a inspiré bien des choses pour construire mes propres modèles réduits (à base de knex offerts à Noël, de papier et de carton). Le site et la communauté m’ont également appris à mieux appréhender et comprendre nos fêtes foraines et le monde forain, connaitre l’envers du décor et casser les idées reçues que ma famille et les médias m’en donnaient. Entre 2004 et 2008, j’ai suivi de loin et dans le silence la progression de toute la communauté. J’étais trop timide pour oser m’exprimer sur le forum. Lire les posts et observer les images m’allait très bien. Certains des membres de cette époque ont disparu pour ne jamais revenir. Certains autres sont restés, fidèles au poste et ont traversé toutes les époques. En 2008, le site change. L’accès n’est plus “public” et pour accéder aux discussions, il faut se créer un compte.

↑↑↑ Le Jingle de Power-Max.org “The Number One”, que tout le monde connait. ↑↑↑

L’accueil en 2009.
L’accueil du site Power-Max.org en 2009.

C’est en octobre que je me lance enfin. Je suis sorti de mon mutisme afin de montrer au grand public une version “brouillon” de ma maquette du Bomber Maxxx, réalisée grossièrement avec des Knex et du papier. Premier pseudo ? “Boomerang50” . Ayant prêté mon compte à un ami vaguement intéressé par les manèges, ce compte sera rapidement suspendu (l’ami en question ne sachant que parler en “SMS”, une langue alors prohibée sur le forum)… En février 2009, je me recrée un nouveau compte.
LE mien cette fois-ci. Objectif: faire des photos de la fête foraine de Saint-Lô et présenter ma maquette du Break Dance faller transformée en Crazy Dance Boursier. C’est ainsi que nait mon alias, ce cher Crazy Dancer qui me suit partout depuis et qui est âgé d’un an de plus que moi, car même à l’âge de douze ans je me trouvais trop jeune pour participer aux discussions sur le forum. J’ai donc faussé mon âge dans la peur d’être trop jeune pour participer. Malgré le fait que j’ai rapidement été accepté, mon âge virtuel n’a jamais changé.

Mon maigre profil Power Max en 2009...
Mon maigre profil Power Max en 2009…

Depuis 2009, j’ai continué à grandir avec PM. Tous les jours presque, j’apprenais des choses nouvelles avec l’aide des autres membres. Ainsi, au fil de ces sept dernières années, je me suis peu à peu débarrassé de ma timidité maladive pour parler avec les forains et enfin rencontrer d’autres passionnés. Je suis longtemps resté un simple spectateur, visitant quelques fêtes foraines, accompagné d’un membre de ma famille quatre à cinq fois tous les ans en moyenne. Je me suis alors rendu compte à cette période que derrière Power Max se cachait en fait une véritable expérience humaine, nous unissant tous entre passionnés dans notre passion commune.
C’est aussi à cette période que le noyau dur des passionnés des années 2000 laissa peu à peu leurs places à une nouvelle génération, un peu plus dissipée. Une partie des anciens membres jetèrent l’éponge, et les autres recollaient les morceaux. L’âge d’or de Power Max était déjà passé. Pour autant, le site s’agrandissait et proposait de nombreuses autres possibilités. Les reportages photos n’ont jamais été aussi nombreux qu’entre 2010 et 2013 et de très nombreux jeunes ou moins jeunes curieux et nouveaux passionnés rejoignirent l’aventure Power Max. De mon point de vue de spectateur, j’ai également vu s’effriter l’ambiance. Les passionnés d’alors, qui “opéraient” pour “le bien de tous” laissaient place aux nouveaux, plus égo-centrés et peut-être un peu plus “décousus”. Les opinions qui auparavant étaient libres et invitaient au débat sont désormais tranchées, fermes et propices aux conflits. Il est vital de raconter également tout cela, et ce sans viser personne en particulier. Ce sont les moments plus sombres de l’histoire de Power Max, et c’est tristement tout aussi important que les “bons” moments. Cependant, ces “heures sombres” n’ont pas mis notre passion commune en péril, car l’esprit festif si cher à nos cœurs reprend toujours le dessus.

Quelques topics datant de 2009…

Reste à parler du futur maintenant. Le Power Max originel, c’est fini. Cela étant dit, il reste toujours le site sur lequel vous lisez l’article, Fun-Mania, et un forum de remplacement est disponible sur Fun-Mania à cette adresse: http://leforum.fun-mania.fr

Je souhaite terminer en remerciant toutes les personnes qui m’ont tant inspiré et prouvé que j’étais bien à ma place au sein de la communauté des passionnés de fête foraine. Je risque d’en oublier beaucoup, mais je veux remercier ceux dont les pseudos sont restés gravés pour toujours dans ma mémoire : Pacman, MadVince, Von Ati, Thibaud, Silverglade, Mickyfantasy, Ti Kevin, Tkseb, Chguss, DavidM, Thrillfan, Djtonio, Nico1405, Rmaxxx, Breakmaxoudancer, Grinch77, Marcus, BadLt, Garnier, Franzzy59, Fandemanèges, Aureldecors, Thezone81, Sweety61 et beaucoup, beaucoup, beaucoup d’autres…

Bien évidemment, il me reste encore à remercier la personne sans qui toute cette aventure n’aurait pas été possible. Je veux bien sûr parler d’Emeric, qui même si je ne le connais pas personnellement, j’admire pour sa bataille de treize années menée 24/7 pour maintenir le “navire Power Max” à flot.

Ces noms et pseudos feront remonter de nombreux souvenirs pour certains (bons j’espère). Pour d’autres, cela ne vous dira rien. Une partie des pseudos cités ci-dessus étaient des pointures sur le forum en leur temps et beaucoup nous ont quittés (virtuellement) au début des années 2010. Certains sont encore là et toujours (re)connus de tous. De manière générale, je salue également tous les membres actuels du groupe “J’aime La Fête Foraine” !

Enfin et bien sûr, je veux remercier tous les industriels forains. C’est grâce à vous tous qu’on peut vivre cette passion et on ne pourra jamais assez vous remercier pour cette superbe profession que vous exercez.

Power Max n’existe peut-être plus vraiment, mais la passion est toujours là.
Fête foraine, ou que tu sois, nous ne t’abandonnerons pas !


PS : Les captures d’écrans ont été réalisées avec Wayback Machine, site internet gratuit permettant d’accéder à l’historique des sites internet du monde entier.

Maxime.H/Crazy Dancer, le 31/12/2016

11 Commentaires

  1. belle hommage, par contre j’suis même pas dans les dédicaces lol (x-treme) ^^ il y avait aussi le forum fete foraine du nom de kurioziteou mais ca remonte aussi

  2. Quel bel hommage, mais ça ne nous rajeunit pas tout ça mdr ! Mais c’est plaisant de se replonger dans cette période où en effet grâce à internet, nous avons découvert que nous étions nombreux à avoir la même passion.

  3. Bel article et un bel hommage, pas un jour ne passait sans que je regarde les derniers messages sur le forum.
    Power-max était plus qu’un simple site Internet et forum, ils nous a permis : de faire des connaissances et même des rencontres entre passionnés, d’échanger avec d’autres sur cette passion commune, de découvrir les fêtes foraines et foires dans toute la France et à l’étranger.
    De très bons souvenirs, vous restez tous également dans ma mémoire!
    Bien que cette passion ne prend plus autant de place qu’avant ( je me déplace moins qu’avant mais reste un fan de ces magnifiques machines) , je garde toujours un oeil sur ce superbe univers.

    Merci pour la petite dédicace dans ton article,
    Je vais suivre avec plaisir l’évolution de Fun-Mania.

    A bientôt
    (RmaxX sur PM 😉 )

  4. Désolé X-Treme si tu te sens lésé, il y a certains membres dont je ne me souviens pas ou peu. En plus j’ai triché un peu puisque j’ai eu accès a des captures d’écrans du site datant du milieu et de la fin des années 2000, me permettant de me rappeler certains pseudos qui m’avaient échappés… Je voulais aussi rendre hommage aux membres qui participaient le plus souvent aux conversations entre 2004 et 2012 basiquement, autrement dit pendant les années ou tout allait encore à peu prés bien.

    Concernant Kurioziteou je m’en souviens aussi, mais je n’en ai pas gardé tant de souvenirs que ça. Je me souviens d’un petit site sympa avec des photos et des vidéos (chose rare avant youtube).

  5. Loin d’être un passionné comme vous, j’ai aimé me cultiver sur les différents métiers et leur technologie.
    J’ai beaucoup participé au topic de la foire st romain de ROUEN de par mes photos…
    J’ai apprécié être parmi vous

    Xave76

    • Oulala, mea culpa Stéphane, j’ai vraiment mal fait mon boulot de remerciements…

      Merci pour vos petits commentaires sinon ! 😉

  6. Polalala c’est touchant comme temoignage.
    Je me retrouve dans ce que tu exprimes. Etant moi meme passionné, m’étant rendu compte que je n’étais pas le seul et ayant ausi grandi à travers PM !

    Ces derniers temps, je ne fréquentais plis vraiment le forum , par manque de temps, mais j’ai toujours ce petit quelquechose de magique lorsque je visite une fête foraine.

    Une page se tourne, vive Power Max !

  7. Quel belle hommage pour ce monument qu’était Power Max…

    On peut dire “la” communauté foraine de référence sur le net !
    Ce site où en quittant de l’ecole on pensait à une chose, se connecter sur le forum pour y lire les nouveux topics, participer, construire des attractions (en lego pour ma part)…

    J’étais là depuis la première version, pseudo Jeremix, connu notamment pour les reportages sur la fête foraine d’Epernay.

    Merci pour cet hommage, cette nostalgie, la page se tourne mais la passion reste intacte !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here