Accueil Fêtes Foraines - L'actu En bref Castres: Le maire rêve à haute voix de délocaliser la fête foraine

Castres: Le maire rêve à haute voix de délocaliser la fête foraine

1574
0

Interpellé par un riverain du Parc des expositions se plaignant d’insalubrité des lieux après le départ des forains, le maire en a profité pour exprimer son souhait de délocaliser la fête foraine.

Il ne l’a jamais caché, Pascal Bugis n’apprécie guère que la fête foraine se déroule sous les ombrages du jardin du Mail en juin. L’occasion de le rappeler lui a été donnée récemment, lors d’une réunion de quartier. En réponse à un riverain du Parc des expositions, où les forains installent leurs caravanes pour dormir durant la fête, exprimant son ras-le-bol de subir l’insalubrité des lieux après leur passage, le maire de Castres a déclaré, agacé : « C’est une situation ingérable, nous avons pu le constater notamment lorsqu’ils avaient été placés à l’ancien CM15, boulevard Mendès-France. A propos de cette fête, d’ailleurs, je ne souhaite pas qu’elle soit au Mail, comme je ne suis pas disposé à faciliter la permanence de cette fête. Et je sais qu’un bras de fer avec les industriels forains n’est pas gagné ! »

Gardiennage permanent

Délocaliser la fête, « ce n’est même pas la peine d’y penser, l’endroit est magnifique et plaît à tout le monde », entend-t-on du côté des patrons d’attractions. Pour le délégué régional des industriels forains, le Castrais Jean-Marie Fabre, « il y a eu des soucis au Mail pendant longtemps, mais nous avons discuté, exposé les problèmes et tout est réglé, tout s’est bien passé l’an dernier ». Pour ce qui concerne leur installation au Parc des expositions, le porte-parole des forains précise : « Quand on arrive là-bas avec les caravanes, on est hyper contrôlés, aucun professionnel extérieur à la fête n’a son droit d’entrée, cela dure les 3 ou 4 premiers jours. Ensuite, les contrôles sont levés, ne restent sur place qu’une barrière avec un gardien. Puis, plus de gardien. Et là, c’est la porte ouverte à n’importe qui ! Il faudrait un poste de gardiennage permanent, comme à Albi, il n’y aurait pas de souci et donc pas d’intrus. Nous avons toujours eu de bonnes relations avec le service municipal du droit des places, très compétent. On peut comprendre qu’il ne puisse rester sur place 24 heures sur 24… » Il suggère une réunion avec les riverains, les responsables de la fête et les élus car « on est prêts à discuter, toujours ! »

Fête foraine de Castres - Crédit: Ladépeche.fr
Fête foraine de Castres - Crédit: Ladépeche.fr

Source de l’article: LADEPECHE.FR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.