PARTAGER

Décidément, la Foire des Rameaux 2012 qui se termine ce soir (22 avril), n’aura jamais autant fait parler d’elle. Malgré, que les forains ont l’accord de s’installer une nouvelle fois sur l’Esplanade en 2013 et peut-être 2014, les nouvelles propositions du prochain lieu d’accueil ne satisfait pas tout le monde. Forains, comme élus locaux.

ledauphine logo

Crédit photo: Photos DL/S.B. pour ledauphine.com

Crédit photo: Photos DL/S.B. pour ledauphine.com

Avant de plier bagages, manèges et caravanes, les 115 familles de la foire des Rameaux, commerçants ambulants qui sillonnent la France toute l’année, ont fait le point sur le futur emplacement de la Foire des Rameaux. « On n’ira pas à Alpexpo ! »

En effet, le projet urbain prévu sur l’Esplanade ne permettra plus l’accueil de la foire à cet endroit. Un véritable crève-cœur pour les forains qui estiment qu’il est le lieu idéal pour installer une fête foraine.

Après s’être entretenu avec Marc Baïetto, président de la Métro et Michel Issindou, député et président du SMTC, le président de l’association des forains, Michel Rabbat, a improvisé hier matin une rencontre entre les forains et Alain Pilaud, élu à la ville chargé notamment de l’animation.

Si l’échange a bien commencé, il n’a pas toujours été cordial, c’est le moins que l’on puisse dire.

L’élu a d’abord assuré que la foire des Rameaux pouvait de nouveau s’installer en 2013, voire même en 2014. « Si jamais cela n’était pas possible en 2014, nous aurions une solution de repli. Mais l’installation d’une base de vie pour le futur chantier de l’Esplanade ne permet pas d’accueillir les caravanes sur le site. Donc, on pourrait envisager d’installer les caravanes à Alpexpo sur site fermé et sécurisé ». Un forain le coupe et lance : « Il cherche à nous endormir ! On ne veut pas aller à Alpexpo ! Si on commence à mettre un pied, on va finir par installer les manèges ! ».

Alain Pilaud tente de garder son calme et poursuit : « Je pense que vous ne devriez pas cracher sur Alpexpo parce que le site permet une vraie sécurité à un coût très intéressant ».

Les forains refusent catégoriquement d’aller sur le site d’Alpexpo pour des raisons de sécurité : « Nos clients nous disent qu’ils ne viendront pas si on s’installe à Alpexpo à cause de La Villeneuve et d’Échirolles, le lieu a mauvaise réputation… Si jamais ils nous obligent à y aller et que cela se passe mal, c’est la Ville qui en sera responsable ! » poursuit l’un d’eux.

L’élu poursuit. Autre emplacement possible : à l’extension du parc Paul Mistral au niveau de l’ancien échangeur. Seulement, le lieu tout en longueur et pincé au milieu pourrait être trop étroit à certains endroits. La troisième hypothèse paraît celle qui séduit le plus les forains : il s’agit de la plaine alluviale sur la commune de La Tronche. Mais là, le sol aura besoin d’être consolidé et le maire de La Tronche a déjà émis un avis négatif.

Il y aurait aussi le parking relais de la Carronnerie sur la commune de Meylan, si le maire Marie-Christine Tardy était d’accord, mais le lieu parait trop petit. Enfin, Alain Pilaud qui finit par s’énerver un peu, envisage une installation provisoire sur l’Anneau de vitesse.

Tout ce la ne satisfait pas les forains qui ne savent toujours pas où ils pourront s’installer définitivement.

+ Source: http://www.ledauphine.com

PARTAGER
Jonathan
Passionné par le monde forain depuis l'âge de 13 ans, j'ai décidé en 2010 de créer Fun-Mania pour que les passionnés ou non-passionnés puisse obtenir des informations sur ce monde magique qu'est la fête foraine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here