PARTAGER

Après le coup de force de Lundi dernier à l’Aigle (61) ou les forains ont occasionnés  quelques dégâts dans la ville pour pouvoir s’installer, ces derniers sont prêts à payer les réparations.

L'Aigle forain
Crédit: Le réveil Normand

Après le bras de fer des forains Lundi dernier à l’Aigle pour se rebeller contre la suppression de la fête foraine, les forains sont prêts à payer pour réparer les dégâts qu’ils ont occasionnés pour s’installer dans la ville (Voir ici) .

Les forains ne veulent absolument pas que cette fête soit supprimée, ni cette année, ni l’année prochaine. La Foire de l’Aigle est une des plus importantes de la Région à cette période.

Ils réclament un interlocuteur unique, représentant des élus locaux, pour rétablir le dialogue et la concertation. « Quelques modifications suffisent pour rétablir l’harmonie », estiment les forains. Dans une conjoncture difficile, nous essayons juste de défendre notre métier, notre avenir et celui de nos enfants. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here