PARTAGER

Ce fut un Lundi sous tension à l’Aigle où a eu lieu la manifestation des forains après que le Président de la communauté des Communes a signé un arrêté interdisant les forains de s’installer.

Forain en colere à l'Aigle

Les forains avaient prévenu qu’ils manifesteraient si la fête foraine de l’Aigle était supprimée.
Ce Lundi 6 avril fût donc une journée tendue dans la ville, où forains et certains particulier sont venus en nombre manifester contre cette subite annulation de la fête.

Comme prévu, dès 14h, la manifestation commence. Les forains bloquent la plupart des routes d’accès à la ville de 14h à 17h avec leurs camions et allument des feux sur les ronds-points en essayant de faire valoir leurs droits.

Le président de la Communauté Des Communes, Jean Sellier, n’a toujours pas délivré aux forains l’autorisation de s’installer sur les places en travaux, déclenchant la colère de ces derniers. Les forains ont alors fait mouvement vers Saint-Sulpice-sur-Risle, commune dont Jean Sellier est maire, pour faire le forcing. Puis ils sont revenu sur les deux places où ils s’installent d’habitude et ont retiré une bonne partie des installations qui avait était mis en place durant les travaux afin de s’installer avec les manèges.

Ils ont utilisé une partie des matériaux prélevés sur les places pour aller murer la clinique vétérinaire de Jean Sellier à Saint-Sulpice-sur-Risle. le Président de la Communauté des Communes (ayant supprimer la fête) étant co-gérant de cet établissement.

Les forains ont estimés avoir été prévenus trop tard des changements de lieu de la fête foraine.
Le slogan de la manifestation était: « Nous, on veut simplement travailler ! ».

Les forains ont pour seul ressource les recettes des fêtes foraines pour manger et pour vivre. Leur métier, c’est leur vie ! Pas de fête,  pas de vie. La crise c’est pour tout le monde. La route coûte cher, les places dans les villes aussi, l’EDF aussi, l’eau … etc …

Certains passants et habitants de la ville ont trouvé cette opération révoltante, d’autres au contraire se sont mis du côté des forains: “Ce que vous faites, on devrait le faire en France pour sauver nos emplois !”

La fête aura tout de même lieu durant les 4 jours de l’Aigle.

Bien sûr, il y aura de nouvelles réunions dans les semaines et mois à venir pour déterminer l’avenir de la fête à l’Aigle.
Nous vous tiendrons au courant des suites de ces réunions.

Selon nos dernières informations, cette opération “Escargot” est remonté jusqu’au Ministère de l’intérieur. Les forains ont apparemment eut gain de cause mais la fête n’aura certainement plus lieu sur l’emplacement habituel.,

Si certains d’entre-vous pense que l’opération mener par les forains est exagéré, sachez qu’avant cela, ces derniers ont envoyés de nombreuses lettres et fait des réunions dans le calme. Et malgré tout, il n’ont pas réussi à se faire entendre. La seul façon pour se faire écouter aujourd’hui est d’organisé des choses comme cela qui font bouger les choses réellement.

Les forains bloque la ville de l'Aigle (61) / Crédit: Fleur Elsermans
Les forains bloque la ville de l’Aigle (61) / Crédit: Fleur Elsermans
Des feux sont allumés sur les ronds-points / Crédit: Fleur Elsermans
Des feux sont allumés sur les ronds-points / Crédit: Fleur Elsermans
Crédit: Ouest-France
Crédit: Ouest-France
Crédit: Ouest France
Crédit: Ouest France
Avec des matériaux pris sur les places en travaux du centre-ville, les industriels forains sont allés murer la clinique vétérinaire du président de la CDC. / Crédit: Ouest-France
Avec des matériaux pris sur les places en travaux du centre-ville, les industriels forains sont allés murer la clinique vétérinaire du président de la CDC. / Crédit: Ouest-France

+ Sources et photos: : Forains, Ouest France et Le Reveil Normand

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here