[Retour sur…] La Fête Foraine de Saint-Lô (50) 2017 !

5829
0
PARTAGER

Le début de la saison dans le milieu forain est marqué par différentes fêtes foraines d’envergures plus ou moins grande aux quatre coins du pays. Parmi elles, la fête de la Chandeleur de Saint-Lô.

Affiche Fête Foraine de SAINT-LÔ 2017
Affiche Fête Foraine de SAINT-LÔ 2017

Localisée il y a bien longtemps en plein centre ville, la fête fut placée pendant un temps sur l’ancien parking et champ de foire, sur le bord de la Vire. En 2001, c’est la délocalisation au Parc des Expositions, excentré du centre-ville, pour cause de transformation du dit parking en Plage Verte. Tout au long des années 2000, la fête se meurt. Une tentative de se réinstaller sur la Plage Verte se fera en 2005, mais sans succès suite à des troubles entre industriels forains et mairie. Pendant les sept années suivantes, la fête continue de se tenir au Parc-Expo. Les forains perdant peu-à-peu espoir concernant la fête, les éditions sont de moins en moins belles.

En 2013, coup de théâtre ! La ville accepte enfin de faire revenir la fête sur le parking de l’Office de Tourisme et sur l’allée principale de la Plage Verte. Les forains reviennent en masse et les demandes pour s’y installer abondent. Depuis 2013, la fête de St-Lô retrouve donc peu à peu de sa splendeur avec notamment des excellentes éditions en 2013 et 2015.

Plage Verte de Saint-Lô, en Centre-ville où s'installent à nouveau les forains depuis 2013.
Plage Verte de Saint-Lô, en Centre-ville où s’installent à nouveau les forains depuis 2013.

Cette édition millésimée 2017 renoue avec les meilleures années.
La fête s’est tenue entre le samedi 28 janvier et le dimanche 19 février et ce, bien évidemment, sur la Plage Verte au bord de la Vire (en face de la gare SNCF).

Panorama - Fête Foraine de Saint-Lô 2017
Panorama – Fête Foraine de Saint-Lô 2017

Promise par les forains comme une bonne édition, on retrouve en nouveauté l’impressionnant Boomerang (Fabbri) venu du sud de la France ou encore le très joli Techno Power “Extrême” (Perrin Stevens, UK) que son propriétaire bichonne. On note également la venue en nouveauté du Surf “Miami Trip” (Bojux, CZ) qui signe ici sa deuxième fête foraine depuis sa sortie d’usine, ainsi que le retour du Flipper (Huss) dont le restyle progressif redonne peu-à-peu vie au métier.

Boomerang (Fabbri)
Techno Power “Extrême” (Perrin Stevens)
Surf “Miami Trip” (Bojux)
Flipper (Huss)

Concernant les habitués, impossible d’oublier l’irréductible Crazy Dance (Boursier – Fabbri), toujours aussi beau et animé de jour comme de nuit. On retrouve aussi le Palais du Rire (et son nouvel habillage en LED magnifique), le palais des glaces “New Glass” ainsi que l’auto-skooter “Chez Arnault” (qui a troqué les voitures Reverchon “Cobra” pour des “Furyo” toutes jolies). On note également quelques absents, notamment la Grande Roue qui pourtant fut annoncée depuis le mois de décembre en tant que nouveauté, ainsi que le Booster 40m. Peut-être seront-ils présents l’an prochain ?

Crazy Dance (Boursier – Fabbri)

Il faut également saluer tout le travail de communication réalisé par la ville et les forains, il y a plus de pancartes que jamais aux abords de la ville. Saluons aussi les journaux “Ouest-France” et “La Manche Libre” qui ont publié deux ou trois articles assez complets sur la fête. Ce travail de communication a porté ses fruits, et de mes yeux de visiteurs habitué de cette fête, je peux vous dire que j’avais rarement vu autant de monde arpenter les allées pleines de métiers forains.

Voici une petite vidéo de l’ensemble de la fête réalisée par Jonathan :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here