PARTAGER

À travers ce fabuleux et magnifique reportage de 45 min, signé “National Geographic” , revivez l’aventure exceptionnelle de la construction du plus haut et du plus rapide grand huit du monde.

Les travaux ayant débuté au milieu de l’année 2004, une seule condition était que l’attraction la plus impressionnante du monde ouvre ses portes un an plus tard: en avril 2005.

[videojs youtube=”https://www.youtube.com/watch?v=bA7GOfNzLvo”]

Le délai sera-t-il tenu ?

Étant donné que l’hiver 2004 – 2005 a été l’un des plus froids aux États-Unis, avec de nombreuses tempêtes de neige et de glace, les travaux seront maintes fois ralentis.

Kingda Ka, c’est le plus grand et le plus rapide grand huit jamais construit.
Une fois les harnais fermés et vérifiés, le train sort lentement de la station et se dirige vers la zone de lancement. Il passe par un aiguillage, ce dernier permettant le chargement simultané de 4 trains (la station possède 2 voies). Une fois le train arrivé dans la zone de lancement, un système de propulsion hydraulique catapulte le train de 0 à près de 206 km/h en 3,3 secondes. À la fin de la zone de lancement, le train commence l’ascension de la tour principale, faisant une rotation de 90 ° vers la gauche avant d’atteindre le sommet, culminant à 139 mètres. Il redescend en effectuant cette fois une rotation de 270 ° vers la droite, atteignant généralement plus de 160 km/h au bas de la pente. Finalement, il commence l’ascension d’une seconde bosse de près de 40 mètres de haut, provoquant un airtime (moment d’apesanteur), pour être stoppé en douceur par un système de freins magnétiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here